Demander l'avis d'un expert
Comment bien choisir votre conseiller en gestion de patrimoine ?
Publié le

Comment bien choisir votre conseiller en gestion de patrimoine ?

Il vous apparaît de plus en plus que gérer vous-même votre épargne devient compliqué. Vous en remettre à votre banque n’est pas non plus une solution optimale. Recourir à un notaire vous semble un peu désuet et même difficilement accessible. Alors, vers qui se tourner pour gérer votre patrimoine ? Vous avez déjà entendu parler de CGP (conseiller en gestion de patrimoine). Mais comment choisir ? Nous vous proposons dans cet article quelques pistes de réflexion pour bien choisir votre conseiller en gestion de patrimoine.

< Retour

Demandez-vous d’abord quelles sont vos attentes en matière de gestion patrimoniale

Au fur et à mesure que votre capacité d’épargne augmente, vous vous rendez compte qu’il devient complexe d’optimiser vos placements financiers. Et vous ne cessez de vous demander si vous faites les bons choix. Vous avez tendance à vous polariser sur les performances des produits d’épargne, mais vous savez qu’une attention particulière doit être portée à la fiscalité. De surcroît les règles juridiques et fiscales changent tout le temps. Et dans ces conditions vous ne parvenez pas à vous fixer une ligne de conduite et des objectifs d’investissement.

En savoir plus

Que peut pour vous un conseiller en gestion de patrimoine ?

Un conseiller en gestion de patrimoine (CGP) peut se définir comme un professionnel pluridisciplinaire de l’épargne. C’est un généraliste, un peu comme votre médecin de famille, capable d’effectuer un diagnostic de votre patrimoine et de vous proposer des solutions pour l’optimiser. Vous pourrez entamer avec lui une collaboration de long terme sur la base d’une relation « intuitu personae ». En première approche il vous aidera à construire votre stratégie patrimoniale. Il guidera ensuite vos choix d’investissement au mieux de vos intérêts et vous permettra d’accéder à un très large panel de placements financiers ou d’épargne immobilière. Son indépendance est pour vous la garantie qu’il saura vous orienter vers les meilleures opportunités alors qu’un conseiller bancaire se focalise surtout sur les produits que son employeur lui demande de vendre. 

En savoir plus

Sur quels critères devez-vous sélectionner votre conseiller en gestion de patrimoine ?

Un CGP ne se choisit pas au hasard. Et celui qui vous conviendra le mieux n’est pas nécessairement le plus proche de votre domicile. De nombreux outils de communication numérique permettent aujourd’hui d’envisager une solide relation à distance avec un conseiller en gestion de patrimoine. Il convient de vous assurer de ses compétences. De nombreux CGP sont diplômés d’un troisième cycle en gestion de patrimoine. Mais il faut également savoir que désormais la profession de CGP est très encadrée. Ceux-ci pour exercer leurs activités doivent être accrédités auprès d’organismes qui constituent des tiers de confiance. Un CGP devra par exemple être titulaire d’une accréditation de l’ORIAS pour exercer en tant que courtier en assurance et en opération de banque. De même son statut de CIF (conseiller en investissement financier) signifie qu’il détient un diplôme d’études supérieures l’habilitant à commercialiser des produits financiers. Un CGP pour obtenir cette dénomination CIF est outre dans l’obligation d’adhérer à une chambre professionnelle telle que l’ANACOFI (association nationale des conseils financiers). Enfin, le plus souvent, les conseillers en gestion de patrimoine disposent également d’une carte de transaction immobilière ce qui leur permet d’étendre leur offre à toutes les catégories d’actifs.

En savoir plus sur le conseiller en gestion de patrimoine

Vous souhaitez faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine ? Contactez les experts Mozart Gestion Privée.

    J’autorise Mozart à me contacter par email et/ou par téléphone

    Ces contenus pourraient vous intéresser :

    Pourquoi investir à Arras ?