Demander l'avis d'un expert
Immobilier ancien : bilan 2020 & perspectives 2021
Publié le

Immobilier ancien : bilan 2020 & perspectives 2021

En 2020, le marché de l’immobilier ancien a su tirer son épingle du jeu, malgré la crise liée au Coronavirus. Quels chiffres attestent de cette belle résistance ? Qu'est-ce qui l'explique ? Quelles tendances se dessinent pour le secteur en 2021 dans une conjoncture inédite ? Analyse.

< Retour

Le marché de l’immobilier ancien a fait preuve d’une résilience remarquable

La résilience se définit comme la capacité à surmonter, voire mieux, à retrouver l’équilibre, après un événement exceptionnel tel qu’un choc. Elle est synonyme d’espoir après l’année 2020 que nous avons passé. C’est aussi le terme employé par Les Notaires de France pour qualifier la réaction du marché de l’immobilier ancien en 2020. Ainsi, selon leur bilan annuel : « Malgré un arrêt quasi-total de l’activité économique pendant deux mois lors du premier confinement, le marché de l’immobilier dans l’ancien s’est montré particulièrement résilient. C’est un marché d’utilisateur sain et solide. Le contexte est très différent du contexte des années 90 ou de 2008 ». Malgré une conjoncture indéniablement difficile, le secteur de l’immobilier ancien a donc remarquablement résisté.

D’ailleurs, les prix ont même augmentés alors que certains craignaient un effondrement qui n’a manifestement pas eu lieu et qui, selon plusieurs analyses, ne devrait pas n’ont plus avoir lieu en 2021 (à l’heure actuelle, les prévisions indiqueraient un éventuel léger ralentissement de la hausse des prix). En effet, toujours selon le bilan des Notaires de France, les chiffres sont les suivants :

La pierre, qui plus est ancienne, s’affirme donc comme rassurante dans un contexte où la confiance est mise à mal. Elle fait office, encore plus en temps de crise, de valeur refuge. C’est un investissement tangible, concret, décorrélé de la sphère financière et qui présente donc un équilibre rendement/risque de qualité pour les investisseurs. Voici très certainement l’une des clefs de son succès !

En savoir plus

Plusieurs voyants sont au vert pour l’immobilier en 2021

Le Haut Conseil de stabilité financière a envoyé un signal positif à la mi-décembre 2020 en autorisant les banques à assouplir les conditions d’octroi du crédit. Trois éléments sont à considérer :

Par ailleurs, les taux d’intérêt se maintiennent à des niveaux historiquement bas, ce qui est très positif pour continuer à susciter l’appétit des investisseurs.

Enfin, plusieurs dispositifs fiscaux incitatifs comme la loi Malraux ou encore Denormandie restent en vigueur encore cette année.

L’interrogation du secteur de l’immobilier en 2021 concerne donc davantage la capacité d’emprunt des ménages au regard du taux de chômage qui devrait augmenter.

En savoir plus

2021, quelles tendances pour l’immobilier ancien ?

Les confinements successifs ont fait ressortir de nouvelles envies chez les Français en termes de logement qu’il est intéressant de suivre pour les investisseurs en immobilier. Les aspirations les plus manifestes sont les volontés de disposer d’un extérieur et d’un logement plus grand, et donc de, pourquoi pas, privilégier les villes périphériques. La revanche des villes moyennes semble bel et bien en route. Le dispositif Denormandie est en ce sens une option de défiscalisation opportune pour les investisseurs. Celui-ci accorde des réduction d’impôts dans le cadre d’un investissement locatif dans l’ancien situé dans une des communes concernées par le plan Action Cœur de Ville ou signataires d’une convention d’opération de revitalisation. Le bien doit être à restaurer et les travaux représenter au moins 25% du coût total de l’opération.

Autre dimension qui ne cesse de gagner du terrain : l’impact écologique des logements. Selon un décret paru au Journal Officiel début janvier 2021, les « passoires thermiques » (logements classés G en consommation énergétique) ne pourront plus être proposées à la location dès 2023. Les opérations de restauration immobilière sont donc de plus en plus pertinentes pour un patrimoine mieux valorisé et plus responsable.

Enfin, on note des résultats plus que satisfaisants dans le secteur de l’immobilier de luxe. Investir dans la pierre de prestige reste donc une remarquable opportunité.

Obtenir plus de conseils pour bien investir dans l’immobilier ancien

Vous souhaitez investir dans l’immobilier ancien ? Nos conseillers en gestion de patrimoine sont là pour vous accompagner !

    J’autorise Mozart à me contacter par email et/ou par téléphone